• Secrets de tournage

    Remake d'un film de Howard Hawks
    Scarface est le remake modernisé du classique homonyme que Howard Hawks réalisa en 1932 avec Paul Muni dans le rôle principal.

    D'abord à Chicago
    Au départ, l'action de cette nouvelle version de Scarface devait se dérouler, comme l'originale, à Chicago. Mais cette idée fut abandonnée en raison de problèmes budgétaires.

    A Miami en 1980
    Brian De Palma a transposé l'action du film de Howard Hawks à Miami en 1980. A l'époque, Fidel Castro ouvrait les frontières de Cuba aux émigrants, se débarrassant ainsi de nombreux criminels.

    Oliver Stone scénariste
    Le script a été écrit par Oliver Stone, alors dépendant à la cocaïne. Il officia également comme scénariste sur Midnight express (1978), Conan le barbare (1982) et L'Année du dragon (1985) avant de connaître le succès comme réalisateur.

    Référence à Joe Montana
    Le personnage principal est nommé Tony Montana en référence à Joe Montana, le joueur de football américain préféré d'Oliver Stone.

    Sidney Lumet pressenti
    Sidney Lumet, qui avait déjà dirigé Al Pacino dans Serpico et Un après-midi de chien, était d'abord pressenti pour mettre en scène ce remake de Scarface. Le projet fut finalement attribué à Brian De Palma, à l'époque attaché à la réalisation de Flashdance.

    1ere collaboration Pacino / De Palma
    Scarface marque la première collaboration d'Al Pacino avec Brian De Palma. Les deux hommes se retrouveront dix ans plus tard pour L'Impasse, film de gangsters où le comédien incarnera cette fois-ci un ancien malfrat porto-ricain.

    Pacino / Pfeiffer : première !
    Al Pacino et Michelle Pfeiffer se donne pour la première fois la réplique. Les deux acteurs seront à nouveau partenaires dans le drame sentimental Frankie & Johnny, réalisé par Garry Marshall en 1991.

    Tourné à Los Angeles
    La majorité du film fut tourné à Los Angeles, alors que l'action est censée se dérouler à Miami. En se rendant en Floride, l'équipe de production craignait de se faire agresser par les émigrés cubains en raison du sujet polémique de Scarface. Des rues et bâtiments de la ville californienne furent donc réaménagés pour donner l'illusion d'être à Miami.

    Spielberg à la rescousse
    Steven Spielberg, alors en visite sur le plateau de Scarface, mit la main à la pâte en participant à la réalisation de la scène finale sur l'assaut par les Colombiens de la vastueuse demeure de Tony Montana. 




























  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :