• FPS Creator

    Comme son nom l'indique, FPS Creator n'est pas à proprement parler un jeu, c'est un programme permettant de créer soi-même ses propres FPS. De l'architecture des niveaux au placement des ennemis au choix de la bande son, vous devrez tout faire. Il faut dire que le soft surfe sur une vague qui ne date pas d'aujourd'hui. De plus en plus de FPS du marché proposent des éditeurs de cartes ou des SDK (software development kit) qui permettent à tout un chacun de se lancer dans la création de son propre jeu vidéo. Boostant considérablement la durée de vie d'un titre, certaines créations d'amateurs sont aujourd'hui devenues des incontournables dépassant presque, de par leur notoriété, les jeux sur lesquels ils sont basés. J'en veux pour preuve Counter-Strike, à l'origine simple mod d'Half Life, et fruit d'une idée géniale d'un simple étudiant en informatique. Depuis lors, les éditeurs de jeux sont moins frileux vis-à-vis de la diffusion de SDK. La raison est toute simple : Counter-Strike a tiré vers le haut les ventes d'Half Life. La suite du célèbre jeu de Valve a donc eu droit elle aussi à son SDK.

    Il faut cependant tempérer largement nos propos car même avec un bon SDK, faire un jeu qui soit convaincant est assez délicat. Des connaissances en programmation sont bien souvent requises pour arriver à quelque chose de probant. Ce n'est pas pour rien que les équipes de développement de titres comme Far Cry ou FEAR comptent dans leur rang plusieurs dizaines de personnes. Le but de FPS Creator est donc de mettre à la portée de tous la création de jeu. Le soft clame haut et fort qu'aucune connaissance en développement n'est nécessaire. C'est globalement vrai... pour des jeux simples. En fait, on peut créer deux types de titres : les FPS solos scénarisés et scriptés, mais aussi des FPS orientés multijoueur avec des cartes prévues pour le deathmatch. Dans les deux cas, on commence par placer les salles et les couloirs du niveau puis les entités qui le peuplent : items, armes, munitions, éléments de décoration... Ce qui différencie les deux types de cartes, c'est évidemment qu'une étant prévue pour le solo, il faut y placer des ennemis contrôlés par l'IA. Et c'est là que le bât blesse. En effet, celle-ci est nettement en deçà de celle proposée par les jeux commerciaux. Quel que soit le script préprogrammé que l'on choisit (comme "tirer à vue" par exemple), les adversaires sont bêtes. Ils bloquent contre les murs, attaquent trop tardivement, bref, ce n'est pas la joie. Les perfectionnistes devront donc personnaliser l'IA, mais c'est alors assez délicat à gérer. Autre problème concernant la création de jeu solo : une fois exporté sous forme de fichier exécutable, on s'aperçoit que l'on ne peut pas sauvegarder la progression de son personnage. Problématique...

    Des problèmes de collision sont aussi à signaler et les corps des adversaires morts traversent les murs, chose qui devient de plus en plus rare dans les FPS modernes disposant d'un moteur physique digne de ce nom. Les graphismes eux non plus ne sont pas au mieux et sont à mille lieux des blockbusters du genre. Bref, les shoots faits avec FPS Creator ont un doux parfum de vieillerie. La création d'un niveau ne se fait pas non plus sans heurt et les bugs à la compilation sont monnaie courante et difficiles à débusquer. Autre reproche que l'on peut faire : le manuel papier inclus dans la boîte du jeu ne fait que 15 pages, ce qui est nettement insuffisant pour faire le tour d'un tel programme. On aurait bien voulu que le fichier PDF de plus de 100 pages présent sur le CD, et constituant la véritable notice du jeu, ait été imprimé. Remarquez, le prix du soft est si bas que l'on ne peut pas être trop exigeant. FPS Creator n'est donc pas une fin en soit. Il n'y a pas de secret, pour obtenir un jeu correct, il va vous falloir mettre les mains dans le cambouis et ne pas vous contenter des modèles d'unités et de décors proposés par défaut qui sont loin d'être suffisants. Cela implique l'utilisation de programmes externes parfois complexes et l'importation de ses propres textures, modèles 3D, sons... Si on en reste strictement à ce que propose FPS Creator, on obtient assez facilement un petit jeu sympa de quelques niveaux, mais à la saveur d'amateurisme très prononcé. Bref, les modeurs confirmés peuvent passer leur chemin et se tourner vers les SDK de jeux commerciaux qui sont, certes, beaucoup plus difficiles à utiliser, mais dont le résultat final est nettement meilleur. Quant à ceux qui se sentent l'âme créative, ils peuvent toujours télécharger la
    démo et voir si l'interface leur convient avant d'acheter le titre.

     

    FPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS CreatorFPS Creator

     

    Site officiel de FPS Creator


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :