• Empire is on fire

    Mais revenons-en à la première mission, intitulée « Empire is on Fire ». Après une cinématique ne faisant finalement que reconstituer en images ingame l’assaut à l’intérieur de la villa, elle débute lorsque surgit dans le dos de Tony Montana l’homme qui, dans le film, après être entré par la fenêtre du bureau du maître des lieux, lui porte le coup de grâce. Il en va tout autrement dans le jeu, puisqu’il sera le premier d’une longue série d’adversaires à subir les foutres d’un Tony survolté.
    Une fois cela fait, il vous faudra descendre le splendide escalier et faire face aux attaques de multiples assaillants. Une entrée en matière riche en action, et qui vous permettra de découvrir rapidement les modes de visée offerts par le titre (visée classique avec une croix, ou bien système de lock, qui permet de tirer tout en se mettant à couvert), ainsi que la possibilité de passer en vue première personne, comme dans un FPS. Avec d’ailleurs une petite bizarrerie en ce qui concerne cette dernière, puisque votre arme paraîtra complètement décentrée dans le coin droite de l’écran. Mais cela est compensé par le fait que, dans cette configuration, il n'est pas nécessaire de viser.
    Il ne s'agit pas en effet d'une vue comme les autres, mais d'un mode spécial (intitulé "Blind Rage") auquel vous ne pourrez accéder qu'à certains moments, une fois que votre jauge de rage atteint son maximum. Pour faire grandir cette dernière, il n'y aura d'autre solution que de tirer comme un fou sur les têtes, les jambes, les bras... de vos adversaires.

    Malheureusement, il ne faut pas plus de 5 minutes de jeu pour ressentir le manque de souffle de cette scène. L’action n’est pas aussi trépidante et intense qu’on aurait pu l’espérer. D’ailleurs, à aucun moment on ne voit surgir d’un même endroit une grappe de 5-6 assaillants, contrairement à ce qui se produit dans le film. Le jeu paraît presque plus « calme » que ce dernier, et l’excitation ressentie s’en trouve réduite d’autant.

    Pourtant, quand on voit que Tony est capable de se prendre 3 balles tirées pratiquement à bout portant sans que cela altère en rien son dynamisme et ses capacités, on se dit qu’il serait carrément possible d’accroître l’intensité de cette première mission en augmentant le nombre d’adversaires à abattre…

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :